COMPTE RENDU SYNTHÉTIQUE DE LA RÉUNION CNP DU 05/09/2018 1


LIEU : Bureau IPA FRANCE – Fort de Charenton

Présents :
Claire P – Nathalie L – Jean Marc R – Michel S – François L – Walid B

Début de la réunion à 13h15 :
Nathalie et Walid ont prévenu d’un léger retard, nous sommes donc 4 pour débuter.
1 – Tour de table :
Présentation de chaque membre de la commission ; Claire prend la parole.
Arrivée de Nathalie
Michel et Nathalie poursuivent
Arrivée de Walid
Présentation de Jean Marc, de François et de Walid

2 – Missions de la CNP :
GIMBORN : Nathalie est en charge du séminaire francophone de Gimborn.
François est le délégué ; à ce titre, il représente IPA France au conseil d’administration et aux réunions de l’IBZ.
HISTOIRE DE LA POLICE NATIONALE : Michel est le référent « Histoire » de la commission. Il maîtrise parfaitement le sujet et partage volontiers toutes les connaissances acquises au fil du temps.

SÉMINAIRES, RENCONTRES ET CONFÉRENCES PROFESSIONNELS : L’ensemble des membres de la commission apporte sa contribution dans ce domaine ; Jean Marc est le référent pour les demandes de visites sur Paris et la région Parisienne et Walid est aussi très actif dans les échanges professionnels.
CIRCULATION ROUTIÈRE : François est chargé des questions de circulation routière.

3 : Dossiers en cours :
* Gimborn :
Séminaire francophone :
Nathalie annonce que la diffusion du prochain séminaire francophone interviendra bientôt ; le thème en sera « la radicalisation ». Il aura lieu du 8 au 12 avril 2019 ; les inscriptions ne seront ouvertes qu’à compter du 1er novembre.
Claire confirme que le BN a voté la participation de 150 euros par adhérent et indique que les participants doivent avoir 2 années d’ancienneté IPA (en l’occurrence 2018 et 2019)
Nathalie souhaite créer de nouvelles distinctions pour les Gimborniens, par exemple des certificats de fidélité ; elle étudie la chose afin de faire une proposition.
François demande s’il serait possible de revoir le nombre de participants à la hausse : sujet à évoquer au BN à cause des participations financières engagées.
Claire indique que la CNP s’occupera de la fourniture, de la distribution et de la remise officielle des écussons Gimborn. Cela se fera en lien avec la boutique IPA France, où ils seront également disponibles.
(Petite précision : Nébil a écrit à la CNP pour nous informer qu’il ne veut plus faire de proposition d’écussons et qu’il ne faudra pas utiliser « ses modèles déposés »)
Walid travaille sur le sujet et nous présente quelques idées ; il fera des propositions de maquettes d’ici fin octobre.
François nous rappelle que l’autorisation de l’IBZ peut être nécessaire pour les motifs envisagés et se chargera des démarches en ce sens lors de la prochaine réunion à Gimborn début novembre.
Il nous indique qu’après cette réunion, comme d’habitude, il nous tiendra informés des changements et nouveautés.
Claire indique que le BN a décidé de rembourser tous les frais de route sur la base des notes de frais Mappy. Ce changement est pris en compte par les membres de la CNP.
Pause de 16h30 à 16h45
* Séminaire des jeunes policiers du 24 au 29 juin 2019 en Écosse :
Claire indique que l’appel d’offre a été diffusé deux fois et qu’à ce jour aucun candidat ne s’est manifesté. Deux jeunes ont été contactés, nous allons prospecter.
* Séminaire des femmes policiers en 2019:
Nous reprendrons contact avec l’IAC afin d’obtenir des informations.

4 – Projets :
* Histoire de la PN :
Michel tient toujours à le réaffirmer : l’Histoire et la Mémoire ne sont pas qu’une affaire de retraités, d’anciens qui font les anciens combattants. Les jeunes, les actifs dans le sens où ils sont en service – les retraités sont aussi actifs- construisent aussi l’histoire de la police, celle des siècles passés,
contemporains et de l’avenir. La police prédictive, l’intelligence économique,.. dans la police en font partie.
L’histoire est passionnante et il est important de la partager : Michel a beaucoup d’idées de sujets et propose de rédiger des articles pour alimenter la revue et internet. Jean Marc pense qu’il est préférable de choisir des anecdotes, par exemple, de manière à intéresser un maximum de lecteurs.
Pour autant, il parait nécessaire à Michel de publier des articles de fond plus importants, des dossiers. Nous sommes dans le siècle de l’immédiateté, sans aucun recul, on dévore de l’actu. Il est indispensable de prendre le temps de la réflexion de se poser et peut-être de casser ce rythme “infernal”. On a le nez dans le guidon. A chaque époque, on a eu le nez dans le guidon. Et avec le recul, on se dit que l’on aurait dû…..que l’on aurait pu.
Le tout étant de savoir comment on publie, à quel rythme, par quel canal, sous quelle forme ?
Michel est le président fondateur de la SLHP. Il nous informe qu’il serait opportun d’établir une convention entre l’IPA et le SLHP, car actuellement, pour certains documents, photos, iconographie, il les détient lui-même gratuitement par convention (droits d’auteurs, droits à l’image, propriété intellectuelle).
Par ailleurs, en sa qualité de spécialiste de l’Histoire de la police nationale, Michel a fait déjà plusieurs conférences dans des écoles de police … et serait prêt à renouveler l’expérience.
* Rencontres et conférences professionnelles :
Les présidents de BD ont été relancés afin de les inviter à proposer des actions. Nous sommes à ce jour sans réponse.
Claire mentionne qu’il est important que la CNP soit informée dès lors qu’un événement sur une thématique professionnelle est prévu.
Nathalie et Jean Marc rajoutent que ce n’est pas dans le but de prendre la main dessus mais réellement pour apporter conseil et soutien afin notamment d’éviter certaines maladresses.
* La circulation routière :
François précise que ces demandes font souvent suite à des changements de réglementation et que ces dernières années, aucune question n’a été posée dans ce domaine. Il se tient à disposition pour toute question sur cette thématique.
* Communication CNP:
Jean Marc rappelle l’importance de communiquer sur le rôle de la CNP et indique qu’il serait judicieux de préparer un article afin de le publier dans la prochaine revue.
Par ailleurs, nous convenons tous que les informations CNP sur le site IPA FRANCE doivent avoir plus de visibilité, notamment en ce qui concerne les actualités ; nous devons aussi les rendre attractives. Par exemple, Jean Marc mentionne qu’un article sur un séminaire professionnel doit parler en priorité du fond.
Contact sera pris avec le webmaster.
Michel rajoute que l’’IPA étant internationale, il serait judicieux que la CNP soit connue
nationalement, mais aussi de l’étranger et que le BN fasse une information dans la lettre ou le bulletin international. Ceci afin que les IPA d’autres pays sachent qu’ils ont un interlocuteur spécifique. Contact sera pris avec l’IAC.
* Rencontre du groupe des jeunes à Gimborn :
François demande si les réunions de travail des jeunes se poursuivront à Gimborn.
Claire répond que Florent a indiqué lors de la réunion du BN que Sylvie et Brice se rendront en novembre à cette réunion.
François demande à ce qu’un compte rendu de réunion soit établi et qu’il en soit aussi destinataire pour information.
* Membres IBZ (centre de formation professionnelle de Gimborn) :
François propose qu’un mail soit envoyé à toutes les délégations afin de les inviter à devenir membre de l’IBZ. Pour la somme de 40 euros par an, cette contribution apporterait le soutien financier des BD pour faciliter la gestion de notre centre de formation professionnelle à Gimborn.
Nous devons réfléchir à une solution pour motiver les BD : peut-être en accordant une priorité aux demandes d’inscriptions émanant de ces délégations ? (A l’étude) 18h15 Départ de Michel et de François qui doivent se rendre à la gare.
* Secouristes opérationnels :
Jean Marc propose de travailler sur un projet de partenariat avec la Fédération Nationale des Secouristes et Formateurs de la Police Nationale http://ffsfp.fr/.
C’est un organisme agréé par le MI habilité à délivrer des diplômes ou des certificats reconnus (initiations enfants, psc1, pse 1 et 2, SST etc…) au même titre que la croix-rouge ou la protection civile, pour ne parler que des organismes les plus connus.
Les formateurs et les instructeurs -formateurs de formateurs- sont pour la plupart issus de la Police (moniteurs premiers secours, FTSI…) avec une expérience confirmée de terrain et d’enseignement
grand public ou public policier.
Ce partenariat pourrait notamment déboucher sur des formations de premiers secours opérationnels
en faveur des adhérents de l’IPA.
On pourrait envisager des formations premiers secours à dominante professionnelle ou à thèmes (tout ou presque est possible en modules). Les collègues dans les services sont très demandeurs afin de ne pas être démunis sur la voie publique lors de leurs interventions, en particulier après les attentats.
Le siège est à Paris mais de nombreuses délégations départementales maillent le territoire.
* Visites professionnelles :
Walid évoque des contacts avec d’autres associations qui pourraient devenir partenaires de l’IPA ; Jean Marc, Nathalie et Claire lui demandent d’être très prudent avec certaines associations qui pourraient ne pas correspondre aux attentes et ou valeurs de l’IPA.
Walid approfondit ce dossier et nous fera des propositions plus détaillées.
* En dehors des attributions de la CNP :
Jean Marc nous explique le rôle qui est le sien au sein de l’UNESCO, où il le seul représentant IPA.
Le principe est 1 représentant par organisation internationale (conseil de l’Europe à Bruxelles,
parlement européen à Strasbourg, Onu à Genève, Onu à Vienne, Onu à New-York, Oas Washington, Onu nairobi).

Fin de la réunion à 19h15.

Merci à tous les membres de la CNP d’être venus au siège d’IPA France afin de tenir cette réunion de travail. Elle s’est déroulée dans une très bonne ambiance, sereine et productive.
Il était nécessaire de se rencontrer afin de créer des liens entre nous, qui nous permettront d’optimiser notre travail.
Des projets sont en cours et nous œuvrons main dans la main avec le même objectif : le développement de l’IPA.
La CNP est à votre écoute ; n’hésitez pas à nous contacter
Servo per amikeco
Claire


Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “COMPTE RENDU SYNTHÉTIQUE DE LA RÉUNION CNP DU 05/09/2018

  • Ipa Normandy-Section

    bonjour,
    une question. vous demandez pour le prochain séminaire francophone qui interviendra bientôt ; le thème en sera « la radicalisation ». Il aura lieu du 8 au 12 avril 2019 ; les inscriptions ne seront ouvertes qu’à compter du 1er novembre.Claire confirme que le B.N a voté la participation de 150 euros par adhérent et indique que les participants doivent avoir 2 années d’ancienneté I.P.A (en l’occurrence 2018 et 2019).
    Je pensais que 2 années d’ancienneté aurait été 2017-2018 soit 24 mois adhésion, là sauf erreur cela fait 15 mois adhésion .année 2018 12 mois + 3 mois 1/2 de 2019.
    autre question : Le nouveau B.N pense t-il visiter les délégations de province ?