Le rêve d’Enzo IPA78 1


Le rêve d’Enzo.

Enzo, un rêve, un combat : devenir policier pour vaincre la maladie.

Ce mercredi matin du 13 juin 2018, c’est l’effervescence sur le parking de la brigade des réseaux ferrés pour la délégation IPA 78 et son président, Walid Ben Srair.

L’objectif du jour : réaliser le rêve d’Enzo : petit garçon de 5 ans atteint de myopathie, passionné par la police.

Après un court briefing, le compte à rebours de la mission « Enzo » est lancé.

Escortés par les motards de la Compagnie de Sécurisation et d’Intervention (CSI 75), deux véhicules de police américains, un de la célèbre NYPD (police de New York) et l’autre de la police de Los Angeles, traversent les rues de Paris sous les regards ébahis des passants, en direction de Colombes où réside Enzo.

Sur place, accueillis par les collègues du commissariat du secteur, l’ensemble des effectifs se met en place, avec la présence très remarquée du président de la
délégation IPA Suisse de Fribourg, Raphaël Hermann. C’était très important pour lui d’accompagner cette action.

Une haie d’honneur se lève naturellement pour saluer le passage d’Enzo, revêtu d’un uniforme de policier New-yorkais, accompagné de sa maman et de sa grande sœur Cindy et Lola, ainsi que Clémentine, bénévole de l’association « petits princes ».

Enzo prend la tête du cortège direction le château de Bièvre où nous sommes accueillis par la très prestigieuse unité d’élite de Recherche d’Assistance d’Intervention et de Dissuasion (RAID).

En ouverture du programme : remise du mythique écusson, puis se succèdent les démonstrations de leur savoir-faire, auxquelles Enzo participe activement, avec l’ensemble du groupe. Tous subjugués et admiratifs du travail accompli par les chiens détecteurs d’explosifs et impressionnés de pouvoir monter à bord du véhicule blindé d’intervention, le célèbre Titus, la magie du rêve s’opère.

 

 

 

 

Pendant les minutes de battement, la motocyclette de la CSI fascine Enzo, tout sourire ! il ne veut plus en descendre, ni lâcher ses menottes !

L’heure du déjeuner approchant, un nouveau défi attend les policiers : celui de partager un repas avec Enzo, sa maladie est une lutte quotidienne pour s’alimenter. Un buffet gargantuesque nous attend à la CRS 61.

 

 

Après remise des cadeaux, dont « le trophée Enzo » en guise de remerciement à l’ensemble des partenaires, Enzo passe un message sur la conférence radio. Il est aux anges et pendant quelques minutes, il nous fait la joie de descendre de son fauteuil de courir et jouer dans la salle, comme n’importe quel enfant.

 

 

Pour sceller la journée, nous soufflons, tous ensemble, la bougie du gâteau reproduisant le Titus pour fêter le rêve d’Enzo, puis nous le raccompagnons jusqu’à son domicile.

Nous gardons tous des étoiles plein les yeux ! même émotion que pour Noam, petit rémois avec lequel nous avions répondu à la première invitation de l’association petits princes, il y a deux ans et avec lequel nous sommes restés toujours en contact. La police est une grande famille, ces petits princes en font à jamais partie et nous, nous sommes des rois d’avoir eu la chance de partager une journée leur quotidien.

En guise de conclusion, je reprendrai les mots d’Enzo échangés avec sa maman : « Maman aujourd’hui c’était moi le patron ! ».

Nous ne pouvons que lui répondre : « respect à toi Enzo pour ton courage ».

La délégation IPA 78 remercie l’ensemble de ses partenaires (Amicale de la Police Nationale, société AMYDEM, RAID, CRS61, Préfecture de Police de Paris, DGPN, BRF, Gâteau-Création, ASMC, Écusson-Police, Titane Graphic), sans lesquels la réalisation de ce rêve n’aurait pas été possible,

Secretaire générale IPA78 Anne-Isabelle d’Argenson


Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Le rêve d’Enzo IPA78