vendredi, juin 21, 2024
AccueilActualités Forces de securitePrès de 42 millions d’euros pour la sécurité en 2024 en Île-de-France

Près de 42 millions d’euros pour la sécurité en 2024 en Île-de-France

-

La Région Île-de-France renforce sa politique volontariste pour assurer une meilleure protection des Franciliens

Avec un budget de près de 42 millions d’euros entièrement dédié à la sécurité en 2024. Lors de la commission permanente ce jour, de nombreuses dispositions visant à renforcer la sécurité des équipements des forces de sécurité, des lycées, des communes et des foyers franciliens ont été votées.  

La Région Île-de-France vient d’attribuer lors de la commission permanente une dotation de plus de 3M€ pour rénover les locaux de la Police aux Frontières à Roissy (95) (1,15 M€), construire des locaux de services techniques et d’abris de véhicules pour la Gendarmerie Nationale à Melun (77) (900 000 €), créer un centre de formation au maintien de l’ordre au fort de Villeneuve Saint Georges (94) (500 000 €) et rénover la caserne Tournon de la Garde Républicaine à Paris (75) (450 000€). Dès 2016, la Région Île-de-France s’était engagée à soutenir financièrement les projets permettant de construire, rénover et sécuriser les commissariats et casernes en Île-de-France. 

Sur la sécurisation des lycées, la Région Île-de-France va doubler le nombre d’agents de la Brigade Régionale de Sécurité (BRS)afin de répondre à la montée de la violence aux abords des établissements. Dès le mois de février 2024 deux nouvelles brigades seront déployées dans les lycées franciliens. Depuis leur mise en place en 2019, les agents de la BRS sont intervenus plus de 1500 fois par an à la demande des chefs d’établissements. 

Depuis le déploiement du « Bouclier sécurité » en 2016, la Région Île-de-France a massivement sécurisé les villes avec l’installation de près de 15 000 caméras de vidéoprotection dans plus de la moitié des communes franciliennes. Afin de poursuivre la sécurisation de son territoire, la Région Île-de-France vient de voter une dotation de 1M€ pour sécuriser 10 communes : Villepinte (93), Noisiel (77), Pierrefitte (93), Saint Thibault les Vignes (77), Rueil Malmaison (92), la communauté de communes de Sausseron (95), Evry-Courcouronnes (91), Ris-Orangis (91), Nointel (95) et Jouars-Pontchartrain (78) et 65 560€ pour soutenir l’équipement des polices municipales de Franconville (95), Vanves (92), Lieusaint (77) et Saint Germain en Laye(78). 

1 100 franciliens ont pu bénéficier de l’aide à l’achat d’alarmes de 100€ (dispositif depuis sa mise en place en 2021)  dont 52 depuis le début de l’année 2024.  


Depuis l’instauration du « Bouclier Sécurité » en 2016, le budget consacré à la sécurité a été multiplié par 5 pour atteindre près de 42 millions d’euros en 2024 pour :

  • Soutenir les forces de l’ordre par la construction ou la rénovation de près de 70 commissariats de police nationale et casernes de gendarmerie ainsi que 42 commissariats de police municipale. La Région Île-de-France équipe également les forces de sécurité en voiture, en brigades équestres, en caméras embarquées ainsi qu’en armement et proposera lors de la prochaine commission permanente du 31 janvier un investissement supplémentaire de 3 millions d’euros pour la rénovation des locaux de la Police aux Frontières à Roissy ou encore de la caserne Tournon de la Garde Républicaine à Paris ;
  • Sécuriser les transports avec un plan de 10M€ pour la vidéoprotection de toutes les gares d’Île-de-France et la mise en place dès juin 2024 d’une brigade régionale de sûreté mobile de 50 personnes dans les transports ;
  • Sécuriser les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 avec la formation de 15 000 agents et l’instauration d’une prime de 2 000 € pour chaque francilien qui souhaite se former aux métiers de la sécurité. 50 000 cartes de transports gratuites seront par ailleurs distribuées aux différentes forces de sécurité pour faciliter leurs déplacements cet été ;
  • Sécuriser les lycées avec le déploiement de 15 agents de la Brigade Régionale de Sécurité (BRS) en 2019, porté à 50 en 2021 qui ont pu mener plus de 4 000 interventions. Les effectifs seront doublés en 2024 pour atteindre une centaine d’agents, répartis en 20 brigades ;
  • Sécuriser plus de 650 communes franciliennes avec l’installation de plus de 15 000 caméras de vidéoprotection dans plus de la moitié des communes franciliennes entre 2016 et 2023 ;
  • Soutenir 27 associations d’aides aux victimes du terrorisme, de violences faites aux femmes ou aux forces de sécurité ainsi qu’au dispositif Très Grand Danger (TGD) à hauteur de 481 000 € en 2023 ;
  • Réinsérer des délinquants par la création de l’Agence Régionale des Travaux d’intérêt Général qui favorise la réinsertion des délinquants et lutte contre la récidive.

crédit photo : Photo de Scott / pexels

https://www.facebook.com/plugins/like.php?href=https://www.unrp.com/2024/01/31/pres-de-42-millions-deuros-pour-la-securite-en-2024-en-ile-de-france/&layout=button_count&show_faces=false&width=105&action=like&colorscheme=light&height=21

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents