La section IPA 45  en Lettonie et Lituanie

0
55

J’avais décidé de participer aux célébrations du 30ème  anniversaire de la fondation de la section lituanienne de l’IPA à Vilnius.

Je m’étais dit que quitte à y aller, je pouvais en profiter pour visiter la capitale du pays voisin en l’occurrence Riga en Lettonie.

Donc du 18 au 20 juin je séjournais à Riga et visitais la ville qui est renommée pour son quartier art nouveau classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

J’en profitais pour me restaurer au marché de Riga (l’un des plus grand d’Europe du Nord)  qui abritait autrefois des Zeppelin.

Mon expédition solitaire s’arrêtait le lendemain car j’étais rejoint et guidé par la charmante Agnita Dreiblathena et sa fille Paula.

Agnita a quitté la police il y a quelques années pour devenir avocate mais elle est toujours impliquée dans l’IPA.

Femme de caractère, Agnita est une passionnée de la nature comme beaucoup de lettons , elle s’adonne à la pêche et dirige une entreprise chargée d’organiser des chasses.

Elle venait me prendre en charge à l’hôtel et m’emmenait visiter un poste de police, un hôpital et on déjeunait dans une sandwicherie et je goûtais au kebab letton qui n’a rien à voir avec celui qu’on trouve en France. Nous allions ensuite visiter le superbe château de Rundale construit par l’architecte RASTRELLI, qui a notamment oeuvré à la construction du palais d’été de Saint Petersbourg.

Nous nous dirigions ensuite vers JELGAVA pour admirer une exposition de sculptures sur sable (L’hiver il y a également une exposition de sculptures sur glace).

Agnita avait une conduite très rapide sur les pistes lettones.

Nous achevions la soirée en dînant dans un restaurant typiquement letton.

Le lendemain j’allais visiter le musée de l’occupation de Riga qui explique comment les régimes nazi et soviétique se sont partagés les pays de l’Est en 1939 et les atrocités qu’ils ont commises envers les populations baltes et les juifs, chacun leur tour.

Agnita m’emmenait passer l’après-midi dans sa maison de campagne avec ses amis et sa famille. Son mari Ogis est un sportif accompli, il court le marathon en 02h50.

J’ai pratiqué le tir à la carabine, discipline qui avec la guerre en Ukraine, est très répandue même parmi les femmes et les enfants.

Je les ai aidés au jardinage et nous avons partagé un repas.

Le vendredi matin Agnita me conduisait jusqu’à la gare routière de Riga où je prenais le car à destination de Vilnius pour célébrer le 30ème anniversaire de la fondation de la section lituanienne.

Les participants au 30 ème anniversaire venaient d’Autriche (représentée par notre président international Martin HOFFMANN) ,  du Royaume Uni, d’Ukraine, du Danemark, de Lettonie, d’Estonie, de Suisse, de Géorgie et de Pologne, j’étais l’unique représentant de la section française.

Après un premier verre pour faire connaissance ou retrouver d’anciens amis et échanger quelques écussons et casquettes, nous étions conduit pour un tour dans le centre de Vilnius en bus décapotable.

Les plus jeunes d’entre nous achevaient la nuit en discothèque.

Le samedi était consacré à la visite du château de TRAKAI, puis la soirée de Gala débutait au site de Belmontas (dans la banlieue de Vilnius) où 160 invités étaient réunis.

Après les discours de bienvenue et de félicitation pour l’organisation de cet anniversaire et les traditionnels échanges de cadeaux, notre Président International se lançait dans une imitation (playback)  de Pavarotti.

La soirée se poursuivait avec plusieurs morceaux de musique d’ACDC, joués par l’orchestre présent.

J’adresse toutes mes félicitations au bureau national et aux volontaires de la section lituanienne pour l’organisation de cet évènement inoubliable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici