jeudi, février 29, 2024
AccueilBD75 - ParisL’IPA PARIS A MUNICH 

L’IPA PARIS A MUNICH 

-

C’est aux aurores que nous nous retrouvons à Roissy pour nous envoler à destination de Munich. Après un vol court et agréable nous découvrons la capitale de la Bavière. Sur le chemin de l’hôtel nous longeons le stade olympique de 1972 et un stade plus récent, fierté des munichois. Profitant du soleil encore vif en ce mois d’octobre, nous nous plongeons avec notre guide Kathryn dans le centre historique de la cité et atteignons l’hôtel de ville, imposant édifice à la façade ornée de personnages animés qui entament juste après notre arrivée, pour la plus grande joie des badauds, une joyeuse sarabande musicale.

Munich, pour les néophytes, c’est la fête de la bière et notre première étape dans la vieille ville est le Musée consacré à ce breuvage. Là, nous découvrons les couleurs et saveurs différentes de la production locale, sous la houlette du directeur du musée, expert en la matière. Sur plusieurs étages nous découvrons tous les aspects de la production de la bière, sous des enseignes bien connues : Spaten, Paulaner, Augustiner…. 

Nous continuons notre exploration de la vieille ville par l’immense marché aux victuailles, une institution séculaire qui nous plonge dans le ventre toujours affamé de la capitale bavaroise. Nous découvrons la cathédrale et d’autres bâtiments de style baroque, appréciant au fil de nos déambulations les nombreuses fontaines qui parsèment la ville. 

Le lendemain, nous nous rendons au château de Nymphenburg. Installé à la périphérie de Munich, le palais impressionne par ses majestueuses dimensions : la superficie de ses façades dépasse Versailles et son parc est un véritable labyrinthe de verdure et de bassins où des castors ont pris leurs quartiers. Nous rejoignons ensuite le Lembachhaus, un musée d’art moderne centré sur le « Cavalier Bleu », (Blaue Reiter) mouvement expressionniste né à Munich au début du XXème siècle avec des artistes de renom tels que Vassily Kandinsky, August Macke, Franz Marc, et Paul Klee. 

Arrive enfin le point d’orgue de notre séjour en Bavière : la visite du château de Neuschwanstein, au cœur des Alpes Bavaroises, un château rêvé par Louis II de Bavière et digne des contes de fées C’est depuis le Marienbrücke, une passerelle jetée par-dessus un ravin profond que nous découvrons ce château, fièrement posé dans un décor de carte postale La visite nous permet d’entrer dans l’intimité du roi Louis II, souverain atypique, au romantisme exacerbé, adorateur de la musique de Wagner et obsédé par les cygnes. 

Le soir, c’est avec Constanze, jeune présidente de l’IPA Munich, et son époux, Timo que nous avons rendez-vous pour un dîner dans une taverne typique ; une rencontre amicale avec des collègues bien sympathiques. 

Mais ces quatre jours passent décidément trop vite et voilà déjà le moment de rentrer à Paris, et ces quelques heures de quartier libre permettent au groupe de faire provision de saucisses blanches au marché des victuailles, d’aller déguster une dernière bière dans la célèbre brasserie Hofbräuhaus ou de visiter le parc du château de Nymphenburg. 

Un séjour bref mais intense, marqué par la culture, la bonne humeur et la bière ! 

                                                                                                       Marc BENAZZI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents